image3

 “ La 2éme des 5 parties de la Charte de la Confédération Planétaire Rationelle des Individus de la Terre ( CPR-IT ).Marie-Bernadette Bouchacourt·Samedi 28 mai 2016


DÉDIÉ Á KARL VI VON THULÉ-- RTI


Á Reto Von Thulé --RTI


Á NILS Von Thulé --RTI


CET ARTICLE EST LA DEUXIÉME PARTIE DE LA CHARTE DE LA CONFÉDÉRATION PLANÉTAIRE RATIONNELLE DES INDIVIDUS DE LA TERRE ( CPR-IT ) qui doit étre ratifiée á l´issue de la PHASE FINALE DU PLAN  B  ( CALCULÉE UN SIÉCLE APRÉS SON LANCEMENT ).

Cette 2éme partie de la Charte est intitulée “ BASES MORALES ET PHILOSOPHIQUES du Droit Planétaire Rationnel “.

I  á III


I-- Le DROIT HB--Rescrits et Légitimations / Les MATÉRIAUX ( tant énergétiques et civils que d´attaque et de guerre /et les OPTIONS dont les Hyperboréens disposent pour réorienter l´organisation terrestre.



II -- Les CONDITIONS  GÉNÉRALES  d´INTRODUCTION PLANÉTAIRE des PARTICIPANTS SIGNATAIRES Á LA CHARTE --INCLUANT CEUX DE LA NOUVELLE ALLIANCE des Hyperboréens ( Russie -Iran - Chine -Turquie...)



III -- Le CONTEXTE GÉNÉRAL et LÉGISLATIF de l´Option Terrienne--au-delá de la guerre ( froide ou chaude ) entre le Nouvel Ordre Mondial du numérico-cybernétique et de l´intelligence artificielle--d´une part et la Nouvelle Alliance,d´autre part--respectivement menés sur la scéne internationale TERRESTRE par l´Otan d´une part et par la Russie et ses alliés, d´autre part.



ÉTANT DONNÉ :



-1- LA TROISIÉME DIMENSION économico-politique et culturelle mondiale de notre Programme de communication.


-2- La compréhension des DEUX PARTIES réelles ,au-delá des apparences  --soit au conflit planétaire,soit á la Restructuration --avec ou sans conflit , qui sont la partie exogéne HYPERBORÉNNE et les terriens de TOUS pays et blocs .



-3- Le dépassement possible du conflit dans l´atteignance équilibrée á tendance confédérative , --lorsque SOUMISE á la majorité d´influence Hyperboréenne --, recherchée de la RESTRUCTURATION dans l´établissement du NOUVEAU global planétaire ( par les Ratifications,Institutionalisations et APPLICATIONS de la Charte ).



-4- LA PLACE Á ETRE TENUE PAR LES EUROPÉENS PARTICIPANTS AU PROGR. et non uniquement par  l´Alliance Russie-Iran-Chine ...de facon objective et culturelle sans u-égards á une quelconque “ position du perdant “ que ce FÚT,en raison des exposés suivants :


a)-- la position FORCÉE au silence que l´UE ,les USA et certains chefs d´états européens leur font prendre d´office dans la guerre larvée ,par crainte de représailles économiques,


b)-- la possible ignorance de leur présence individuelle par les pays de la Nouvelle Alliance --renforcée éventuellement par des non-respects des Droits individuels --spécialement ceux des femmes--et de la liberté d´expression dans certains des pays qui la composent et qui sont dús á leurs propres types de croyances ).



IV-- CONTEXTE  LÉGISLATIF TRANS-PLANÉTAIRE des NOUVELLES BASES MORALES et philosophiques du DROIT  --attenantes aux fondements du Droit Trans-Planétaire Trans-étatique et Rationnel -DTTR ) ----NOUVELLE DÉNOMINATION DROIT PLANÉTAIRE RATIONNEL:


A )  --de la laicité :

Base universelle d´application du Droit en tous pays et blocs, au-delá des dogmes,des races et des utopies,


B ) --des précisions sur les religions terrestres et les exogénes Hyperboréens , Art.1 á 6

Art. premier- Afin d´éviter la perdurance de toute appropriation des Hyperboréens par les esprits religieux ( quels qu´ils soient ), de la Nouvelle Alliance ou en général,de la Terre, nous tenons tout d´abord á re-préciser que la Royale Autocratie Hyperboréenne des exogénes Hyper-boréens est libre de toutes croyances et n´a --par conséquent--aucun intéret á partager la Terre entre croyants et non-croyants ( á la défaveur de ceux -ci ) et encore moins de vouloir détruire ceux-ci au profit de ceux-lá, étant entendu que les non-croyants,agnostiques,athéistes...ne sont pas á classer automatiquement comme “ sataniques “,loin de lá, ainsi qu´il était fait autrefois sur la Terre, notamment dans les tribunaux éclésiatiques de l´Inquisition.



Art.2. Nonobstant la dépendance des Royautés TERRIENNES á leur notion déiste,les Hyperboréens --qui les transcendent--ne sont soumis qu´á leurs propres Lois et Connaissances de l´Univers.


Art.3.  La Royale Autocratie Hyperboréenne ne SAURAIT PAS étre UNE MONARCHIE ABSOLUE “ détenue de droit divin “--selon la définition de l´ABSOLUTISME définie par BOSSUET--compte-tenu de la NON-RECONNAISSANCE universelle par les HB d´un quelconque dieu ou autre entité supréme --autre que les énergies de l´ ordre galactique reconnu par eux --et auquel ils participent. En conséquence, NI LA BASE DÉISTE--NI  L´USAGE de la base déiste comme légitimation des applications du Droit Hyperboréen sur la planéte Terre ne peuvent étre recevables parce que non “gültig “.La non-distinction qui est sempiternellement faite JUSTIFIE LA MODIFICATION fondamentale des SOURCES MORALES et PHILOSOPHIQUES DU DROIT sur la planéte Terre --prévue dans les TEXTES FONDATEURS. ( Droit Trans-planétaire et Trans-étatique RATIONNEL -DTTR).( DROIT PLANÉTAIRE RATIONNEL )



Art.4.  ,Le respect des chefs religieux terriens et des croyants religieux envers la Royale Autocratie Hyperboréenne ne leur accorde aucun privilége de supériorité envers les individus non-religieux,scientifiques et rationnels qui respectent également cette autorité exogéne.En outre,et en adaptation á la présente époque,le respect n´exclu pas la “ liberté de critique “,des uns et des autres,lorsqu´elle est fondée.



Art.5. Les transformations que nous observons ci-aprés, s´appliquent á l´évolution de l´ensemble humain-terrien--sans “ exception de croyance “ et tel qu´elle puisse s´adapter ultérieurement dans un cadre juridique  confédéral-terrien ( sous allégeance HB ).



Art.6. Les individus planétaires libres et évolués qui combattent en tous lieux par divers moyens contre l´extrémisme religieux le font en tant qu´individus libres --et non en tant que représentants de leur propre religion--car leur but á long terme est l´augmentation de l´identité planétaire terrestre dans tous ses contextes--terrestres , extra et intra-terrestres--et non, sempiternellement, le remplacement d´une religion par l´autre,comme cela se fait depuis la pré-histoire.



Art.7. Il ne sera pas établi de “religion des extra-terrestres “ par les Hyperboréens.

NOTA- Les exogénes officialisés par la Nasa restent majoritairement les “ Gris “ , symbolisés par le petit sigle du visage aux gros yeux qui apparait dans certaines  publications..Ce sont ces exogénes,ainsi que leurs alliés Reptiliens et leurs sympatisants,---QUI VEULENT ÉTABLIR LA RELIGION DES EXTRA-TERRERSTRES--- contrólent déjá une partie de la Nasa qui tenteront d´établir par le show laser mondial á ciel ouvert “ Blue Beam “, une telle suggestion de “ religion des extra-terrestres “ --laissant croire qu´ILS  sont les seuls á intervenir --ce qui est totalement faux.


V-- CONTEXTE  GÉNÉRAL TRANS-ÉTATIQUE de mise en fonctionnement de la diffusion,de l´institutionalisation et d´application de l´Option Terrienne.( HYPERBOREAN PLAN B )


-a-- CONTENUS et supériorité stratégique de l´ OPTION TERRIENNE--en ALTERNATIVE á la “ stricte application “ du PLAN --HB -A.


-b--RÓLE  ÉTABLI et acquis des Hyperboréens auprés des membres de la Nouvelle Alliance, tel qu´il pourra toujours étre orienté ou ré-orienté positivement dans la recherche de l´universalité planétaire,


-c--CAPACITÉ des Hyperboréens  á convaincre l´ensemble des participants--en concommittance avec la direction créatrice et exécutive du Programme--á prendre part á une reconstruction “ ORDONNANCÉE “ ,coordonnée et harmonisée  STRUCTURELLEMENT  de la planéte habitée nommée Terre--incluant la ré-orientation de ses institutions et fonctionnements étatiques et LOGISTIQUES --en vue d´assurer la mise en place des technologies énergétiques CIVILES  H-B--d´intéret planétaire--et de ce fait,d´éviter AUTANT QUE FAIRE SE PEUT les applications technologiques NON-CIVILES des H-B ( de la défense et de la guerre ),par la mise en place des secteurs organisationnels énergétiques ainsi que ceux de l´application du nouveau DROIT--permettant de surmonter les coordinations des aspects légaux á travers les pays et leurs géo-politiques.



Michelle M.B. Bouchacourt